Mark « vaut la navette »

Tout le monde en parle, d’Ubuntu, et même Libération. Tout du moins, le quotidien s’intéresse au créateur de la fondation Ubuntu : Mark Suttleworth. Un portrait de lui est en effet paru dans l’édition du week end (22-23/07/2006). On peut notemment y lire à propos de notre distribution Linux favorite :

Multimillionnaire des années barges de la nouvelle économie avant de filer vers les étoiles, il pilote aujourd’hui la conception d’une version du logiciel libre Linux, baptisée Ubuntu, mot bantou évoquant l’humanité et le partage. Depuis un microbureau appartement de Londres, il salarie 55 personnes dans 17 pays et a investi une brouette de millions. Avec l’idée non de gonfler un compte bancaire déjà débordant, mais de réaliser un «rêve» : un bon logiciel distribué gratuitement dans le monde entier comme un «bien commun». Et un prélèvement «raisonnable» sur le commerce de services et d’aide aux entreprises pour assurer l’équilibre du projet.

L’article met l’accent sur le voyage de Mark dans l’espace, mais il est au moins instructif sur le parcours et une partie de la personnalité Shuttleworth.

L’article complet se trouve sur le site internet de Libération, ici.

Bonne lecture !

Publicités

Une Réponse to “Mark « vaut la navette »”

  1. Ubunteros Caffè » Blog Archive » Linux Pratique Hors Série : Ubuntu 6.06 Says:

    […] à l’hisotoire d’Ubuntu et de Mark (mais lui vous le connaissez déjà car vous avez lu sa biographie parue dans Libé, hein?!), une introduction aux nouveautés qu’apporte le canard jovial ainsi que différents […]

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :