ntfs-3g : écrire sur un disque NTFS, depuis Linux

Pour tous ceux qui ont un disque formaté en NTFS (autant dire pour beaucoup d’utilisateurs de Windows XP) et un disque ou une partition Linux et l’OS qui va avec, ce billet risque d’être très utile. Jusqu’à présent, vous ne pouviez que lire cette partition NTFS. Aujourd’hui, vous allez pouvoir écrire sur cette partition grâce à un petit programme, toujours en version beta mais déjà très avancé : ntfs-3g. Cet utilitaire utilise ntfsmount et fuse pour fonctionner, mais rien à voir avec les précédentes version de ntfsmount en terme de fonctionalité et de stabilité.

Donc, commençons par récupérer les paquets pour installer fuse :

$ wget http://flomertens.keo.in/debian/ntfs-3g/binary-i386/fuse-utils_2.5.3-1_i386.deb

$ wget http://flomertens.keo.in/debian/ntfs-3g/binary-i386/libfuse2_2.5.3-1_i386.deb

Ensuite, on les installe :

$ sudo dpkg -i libfuse2_2.5.3-1_i386.deb fuse-utils_2.5.3-1_i386.deb

Maintenant, téléchargeons ntfs-3g :

$ wget http://flomertens.keo.in/debian/ntfs-3g/binary-i386/ntfs-3g_20070714-BETA-1_i386.deb

Et on l’installe :

$ sudo dpkg -i ntfs-3g_20070714-BETA-1_i386.deb

Une fois tout ça installé, il faut configurer la partition ntfs pour qu’elle soit montée par ntfs-3g :

$ sudo fdisk -l|grep NTFS

Le nom de votre partition NTFS devrait se trouver dans la première colonne. Il vous faut la configurer dans le fstab :

$ gksu gedit /etc/fstab

Trouvez la ligne où se trouve votre partition et modifiez-la pour qu’elle ressemble à ceci, en remplaçant <votre partition> par le nom de votre partition (que vous aurez trouvé à l’étape précédente) et <point de montage> par Windows, ou un autre nom de votre choix :

/dev/<votre partition> /media/<point de montage> ntfs-3g silent,umask=0,locale=fr_FR.utf8 0 0

SI votre prtition n’apparaît pas dans le fstab, créez un dossier pour monter la-dite partition (sinon bien-sûr, passez cette étape) :

$ sudo mkdir /media/<le nom de votre choix>

Ajoutez ensuite cette ligne à la fin de votre fstab, en tapant cette commande :

$ gksu gedit /etc/fstab

/dev/<votre partition> /media/<point de montage> ntfs-3g silent,umask=0,locale=fr_FR.utf8 0 0

Enfin, il faut que fuse soit lancé à chaque démarrage, donc :

$ gksu gedit /etc/modules

Et on ajoute simplement fuse à la fin du fichier. Et voilà ! Vous voulez le tester de suite ? Tapez ces commandes :

$ sudo modprobe fuse

$ sudo umount -a

$ sudo mount -a

Si vous utilisez InitNG, faites un tour sur le forum anglophone à cet endroit, vous trouverez des comment configurer pour vous ntfs-3g et fuse.

Voilà, c’est fini… J’épsère que ça va marcher pour vous ! Si pour une raison X ou Y vous aviez besoin des sources, elles se trouvent ici, et les paquets -dev ici.

Publicités

Une Réponse to “ntfs-3g : écrire sur un disque NTFS, depuis Linux”

  1. madykob Says:

    sudo mount -a
    WARNING: Deficient Linux kernel detected. Some driver features are
    not available (swap file on NTFS, boot from NTFS by LILO), and
    unmount is not safe unless it’s made sure the ntfs-3g process
    naturally terminates after calling ‘umount’. If you wish this
    message to disappear then you should upgrade to at least kernel
    version 2.6.20, or request help from your distribution to fix
    the kernel problem. The below web page has more information:
    http://www.ntfs-3g.org/support.html#fuse26
    comment remedié a cela
    amicalemnt

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :